Expertise

Un vitrail peut traverser les siècles dès lors que sa fabrication et son installation sont faites correctement et les conditions de sa conservation optimum.

 

Outre les casses de verres et déformations accidentelles, il convient de remplacer le réseau de plomb environ tous les cinquante ans. La prise au vent, les mouvements repetés des châssis ouvrants peuvent entrainer des fêlures dans le plomb, la chute du mastic d’étanchéité ou la désolidarisation des vergettes.

 

La dilatation des matériaux liée aux variations de températures peut aussi comprimer le vitrail et en déformer la surface.

 

Si le vitrail n’est pas entrenu, les dégradations s’accélèrent : affaissement, déchaussement des pièces de verre hors du réseau, infiltrations d’air et d’eau, etc.

 

Lorsque vous nous confiez l’estimation d’un travail de restauration, nous prenons soin d’examiner l’ensemble des éléments qui pourraient être facteurs de dégradations, nous vous communiquons nos conclusions et les solutions de restauration adaptées.